Mois : octobre 2020

« IL N’Y A PAS DE POIDS POUR JOUIR »

Les personnes sont toutes différentes, n’est-ce pas. Les femmes ont pour point commun cette exigence qui pèse sur elles, ça s’appelle des diktats. Elles subissent dès l’enfance des injonctions à « faire attention », elles doivent correspondre à une norme, une seule norme de morphologie : jeune, mince, tonique.

%d blogueurs aiment cette page :