Bûche glacée

Rubrique cuisine par Stéphanie

Bonjour à toutes et à tous!

J’espère que vous avez passé un bon Noël et que vous avez été couverts de cadeaux!
Vous avez très certainement dû passer une bonne soirée et manger des repas gargantuesques… non?
Cela a été mon cas, et je vais vous faire partager aujourd’hui ma recette de dessert!

Je me suis lancée pour la première fois dans la réalisation d’une bûche.
Mais pour me simplifier la tâche et faire un dessert plus léger que la traditionnelle bûche au beurre, j’ai décider de tenter la bûche glacée. Et je ne suis pas peu fière de vous dire qu’elle a eu du succès!

Je vais donc vous expliquer ma recette, que vous pourrez adapter « à votre sauce » pour le réveillon du Nouvel An!

Il vous faudra :
– 500ml de glace à la vanille
– 500ml de glace à la framboise
– 1 tablette de chocolat noir patissier
– 10cl de crème liquide
– Une quinzaine de speculos
– Quelques meringues ou autres éléments de décoration

– Faites fondre au bain-marie le chocolat noir, pendant ce temps émiettez les spéculos assez fin.
– Tapissez entièrement un moule à cake de film plastique.
– Trempez une fourchette dans le chocolat fondu, et réalisez dans le moule des traits de chocolats entremélés, qui serviront de décoration sur la bûche.
– Mettez votre moule au congélateur quelques minutes pour que le chocolat se fige.
– Pendant ce temps, mélanger le reste du chocolat avec presque tous les speculos (gardez en une bonne poignée de côté), et la crème liquide.
– Sortez votre moule du congélateur, et remplissez le de la 1ère couche de glace (framboise dans mon cas).
– Avec le dos d’une cuillère, créez une goutière au centre de la glace. Parsemez la des miettes de spéculos restant.
– Remplissez de la seconde couche de glace (vanille).
– Etalez par dessus la glace le mélange chocolat-speculos-crème qui constituera la base de votre bûche.
– Remettez au congélateur pour au moins 3 heures.
– Avant de servir, ajoutez la décoration (des petites meringues piquées avec des cures dents peuvent suffir!) et parsemez de sucre glace pour le côté enneigé!!

Bon appétit à tous et avec un peu d’avance je vous souhaite une très bonne année!

Des remarques, questions ou suggestions, c’est ici : cuistophoto@live.fr

Publicités

Puit de concombre au saumon

Rubrique cuisine par Stéphanie

Bonjour amis cosmo-nautes!

Je continue dans les recettes d’amuses-bouches qui épatent la galerie!
Aujourd’hui le concombre sert de réceptacle et apporte beaucoup de fraicheur sur les tables souvent surchargées de cette fin d’année!!



  

Il vous faudra :
– 2 concombres (plutôt longs et bien droit)
– 200 à 250g de saumon fumé
– 75cl de crème fraiche épaisse (bien bien fraiche!!)
– 10 brins de ciboulette
– 1/2 gousse d’ail
– 1/2 citron
– paprika

– Eplucher le concombre en veillant à être le plus régulier possible. (gardez quelques épluchures pour la déco)
– Coupez les concombre en tronçons de 4cm.
– Evidez chaque tronçon à la petite cuillère, pour former des « verrines » de concombre.
– Dans un bol, mélangez la crème très froide (pour qu’elle garde sa consistance et ne devienne pas liquide), avec le paprika, l’ail et la ciboulette.
– Découpez la moitié de saumon en petits cubes que vous placerez au fond de chaque tronçon de concombre, puis ajoutez le mélange à base de crème.
– Ajoutez ensuite sur chacun une tranche de saumon et quelques goutes de citron.
– Décorez avec un peu de graines de pavot pour le croustillant, ou avec un peu de ciboulette pour la verdure!

Bon appétit!

Chausson surimi jambon de parme

Rubrique cuisine par Stéphanie

Bonjour!

Les fêtes approchent et à cette occasion, on a souvent envie de réaliser des apéritifs pleins de petites choses à grignoter…avec les doigts! Mes prochains billets seront donc consacrés aux amuses-bouches en tout genre, faciles et rapides à faire mais qui en jettent!

Commençons aujourd’hui avec des petits chaussons farcis au jambon de parme et au surimi :

il vous faudra : (pour 8 chaussons)
– 1 pâte brisée
– 4 tranche de jambon de parme
– 6 batons de surimi
– 3 cuillères à soupe de ricotta
– 1 jaune d’oeuf
– quelques brins de ciboulette
– sel, piment d’espelette (ou poivre)

– Coupez le surimi et le jambon et tout petits morceaux.
– Mélangez les dans un récipient avec la ricotta, la ciboulette, le piment d’espelette et le sel.
– Faites des ronds dans votre pâte de 8-10cm de diamètre (à l’aide d’un verre ou d’un bol)
– Déposez au centre de chaque rond une bonne cuillère à soupe de la farce, humidifiez légèrement le tour et refermez le chausson en pinçant les bords.
– Etalez au pinceau (ou au doigt) le jaune d’oeuf sur les chaussons pour qu’ils dorent bien au four.
– Dégustez chaud ou froid!

Bon appétit et à très bientôt pour de nouvelles recettes festives!

Si vous avez des questions ou suggestions, c’est ici : cuistophoto@live.fr

Velouté de potimarrons et poivrons

Rubrique cuisine par Stéphanie

Bonjour à tous!

L’hiver est maintenant bien présent, et l’envie de soupes commence à se faire ressentir! Mais pour changer un peu du traditionnel potage pomme de terre, poireau, carotte, je vous propose ici mon velouté favori…et une petite astuce :

Si vous êtes seul(e) ou en couple, il n’est pas toujours évident de préparer une soupe, on a l’impression d’en manger pendant des jours… C’est mon cas aussi, et pour éviter cela, je fais ma préparation en quantité et je congèle dans des petites bouteilles de 50cl. Ainsi quand cela me fait envie, pas la peine d’en manger pendant une semaine, je sors seulement ma petite bouteille!

Allez, passons à la préparation…

Il vous faudra :

– 1/4 de potimarron (on en trouve déjà découpé sur les marchés ou en grande surface),
– 4 carottes
– 2 poivrons jaunes
– 2 pommes de terre
– 15cl de crème fraîche épaisse (ou un quartier de vache qui rit pour les plus gourmands!!)
– sel
– cumin

– Eplucher les poivrons, pour cela, deux méthodes possibles :
    – La traditionnelle : enfournez vos poivrons sous le grill de votre four, en les retournant pour que chaque face noircisse bien. Une fois bien grillée, vous pouvez enlever très facilement la peau qui se décolle toute seule (pour vous faciliter encore la tâche, mettez les dans un sac à la sortie du four, il va se remplir de chaleur et la peau s’enlèvera toute seule!).
    – la rapide : plongez 4 à 5 minutes vos poivrons dans l’eau bouillante en ayant pris soin de faire une incision en croix à la base du poivron. A la sortie, mettez les dans un sac plastique fermé pendant 3 à 4 minutes pour que la vapeur aide la peau à se décoller, et épluchez!

– Pendant ce temps là, épluchez et épépinez le potimarron, les carottes, les pommes ce terres, et coupez le tout en cubes.

– Faites cuire tous les ingrédients à la cocotte minute (15min après le sifflement, l’eau recouvrant tous les légumes), ou dans une casserole d’eau frémissante (presque 30min dans ce cas).

– Mixez le tout, ajoutez le cumin et assaisonnez à votre convenance. Et selon votre gourmandise, ajoutez une cuillère de crème épaisse ou un peu de vache qui rit!

Bon appétit!

Et si vous avez des questions ou suggestions, c’est ici : cuistophoto@live.fr

Trucs et astuces : les oeufs

Rubrique cuisine par Stéphanie


Bonjour!


Plutôt que de vous proposer seulement des recettes que vous ne pourrez pas forcément réaliser faute de temps ou de courage, je me suis dit que j’allais de temps en temps vous proposer des « trucs et astuces » autour d’un produit dont on se sert régulièrement. J’espère ainsi vous faciliter la tâche en cuisine et vous permettre de gagner du temps!


Aujourd’hui nous allons donc parler des oeufs.





La conservation :

La première chose à savoir est que tout ou presque est plus facile à faire avec des œufs à température ambiante. Inutile donc de les conserver au réfrigérateur! Quand vous les achetez au supermarché, sont-ils au frais? Non! Alors faites de même chez vous. Cela permettra d’éviter que vos œufs coques ou durs ne se fêlent quand vous les plongez dans l’eau bouillante. La seule exception concerne les œufs pochés, qui sont beaucoup (beaucoup!!!) plus facilement réalisables avec des œufs très frais.



Mon oeuf est-il frais?


Si vous avez la chance d’avoir des œufs directement de la ferme, la date de ponte ne sera pas forcement indiquée dessus, il est donc difficile de savoir si vos œufs sont encore frais ou non (cela arrive aussi parfois avec des œufs du commerce sur lesquels la date s’efface). Pour en avoir le cœur net, il suffit de plonger l’œuf dans un bol d’eau, s’il coule il est frais, s’il flotte jetez le!


Mon oeuf est-il cuit?


L’été je fais beaucoup de salades, et il m’arrive de cuire à l’avance des œufs pour avoir d’avance quelques œufs durs… Mais parfois je ne sais plus lesquels sont cuits et lesquels ne le sont pas! Pour le savoir, faites tourner votre œuf comme une toupie, s’il tourne longtemps c’est qu’il est cru, s’il s’arrête vite c’est qu’il est cuit!

Comment faire monter mes blancs en neige?


La première règle est d’utiliser des œufs à température ambiante (oui je sais, je me répète!), s’ils sont trop frais ils ne monterons jamais! La seconde règle est de fouetter régulièrement, mais pas trop rapidement. Si vous utilisez un fouet électrique (il y en a qui arrivent à monter des blancs à la main sans avoir de crampes?!?), mettez le à vitesse moyenne, et ne vous arrêtez pas tant que fous n’avez pas terminé! N’ajoutez pas de sel, qui selon la légende permet aux blancs de monter plus ferme.. C’est absolument inefficace!


Je n’utilise qu’une partie des oeufs, que faire de l’autre?


De nombreuses recettes demandent à n’utiliser que les blancs ou que les jaunes des œufs… Et en général on en sais jamais quoi faire de l’autre moitié! 
Pour conserver les jaunes, mettez les dans un bol, recouvrez les d’un centimètre d’eau bien froide (pour éviter que la surface ne sèche), recouvrez d’un film protecteur, et conservez au réfrigérateur. Vous avez maintenant 4 à 5 jours pour réaliser une quiche, un flan ou une crème anglaise…
Pour les blancs, vous pouvez les congeler (si, si!), soit directement dans un sac congélation (par 2 ou 3 c’est plus simple à réutiliser par la suite), ou dans des bacs à glaçons, l’idéal pour le côté pratique! Vous pourrez ensuite réaliser des macarons, meringues, soufflés, ou îles flottantes que vous pourrez accompagner la crème anglaise faite avec les jaunes…


Si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à nous les faire partager dans les commentaires, et si vous souhaitez d’autres trucs et astuces sur un produit différent, c’est ici qu’on demande : cuistophoto@live.fr

Des macarons (presque) inratables

Rubrique Cuisine, par Stéphanie

Bonjour à toutes!

C’est un honneur pour moi de poster le premier article sur le blog de Cosmo Plus, donc pour fêter ça, voici une recette de macarons, pour les fêtes…ou pas!

Moi je les ai préparés pour noël, à garnir avec une confiture d’oignons au dernier moment, et en attendant ils vont passer 1 mois au congélateur!

 

Il vous faudra :
– 190g de poudre d’amande
– 310g de sucre glace
– 150g de blanc d’oeuf (entre 4 et 6 oeufs selon la taille)
– 95g de sucre semoule

– Séparez les blancs et les jaunes d’oeufs (gardez les jaunes si vous avez envi d’une quiche…!), et montez vos blancs en neige. Incorporez en 3 fois le sucre semoule.
– Dans un grand saladier, tamisez la poudre d’amande et le sucre glace. C’est une étape très importante, qui vous permet d’obtenir une pâte très lisse, sinon de gros grains d’amande vont apparaitre à la surface de vos macarons.
– Incorporez les blancs en neige aux poudres. N’ayez pas peur de faire retomber les blancs, il faut y aller franchement! Vous devriez obtenir une pâte homogène et lisse. Si vous souhaitez ajouter du colorant alimentaire, c’est maintenant que ça se passe! Attention, 2 ou 3 gouttes suffisent en général…
– Pour les plus gourmandes, c’est aussi le moment de gouter!! Car croyez moi, c’est bon!!!
– Pour réussir à faire de jolis macarons, il est indispensable d’utiliser une poche à douille. Pour ceux qui n’ont pas ça dans leur tiroir, un grand sac congélation est parfait. Remplissez le de votre préparation et coupez ensuite au ciseau un coin. Votre poche est prête!
– Dressez ensuite de petits ronds sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Essayez de réaliser des ronds réguliers, d’environ 4cm de diamètre. Vous devriez avoir de quoi remplir environ 4 plaques de cuisson! Et pour le reste…Vous avez le droit de re-gouter pour être sûre que le goût n’a pas changé!!
– Laissez reposer pendant une petite 1/2h. Vous devez pouvoir toucher les macarons sans qu’ils ne collent à votre doigt. Ainsi vous pouvez aplatir les petites pointes que vous avez crée en les faisant.
– Enfournez dans un four préchauffé à 150° pendant 10 à 12 min.
– Laissez refroidir et garnissez les de la préparation de votre choix! De la confiture ou du nut***a sont parfaits!
– Régalez-vous!!!

Pour être sûr de ne pas les rater, pensez à sortir vos œufs du frigo quelques heures avant (ils monterons bien mieux en neige!), respectez bien les doses, et prenez votre temps!
Si vous souhaitez réaliser des macarons salés, vous pouvez remplacer la poudre d’amande par de la poudre de noisette.
Avec tout ça, vous devriez obtenir un résultat comme celui là!